Le crédit d’impôt « développement durable » prend de l’ampleur

Ce comparateur de credit travaux vous permet de comparer de nombreuses offres de pret en quelques minutes afin d'être sûr de trouver le meilleur taux.



Incitation à la rénovation énergétique. Les travaux d’amélioration des performances énergétiques bénéficient, en plus de prêts travaux avantageux, d’une aide fiscale étendue.

Ainsi grâce à la loi de finances pour 2009, le crédit d’impôt en faveur du développement durable est prolongé jusqu’au 31 décembre 2012, soit une reconduction sur trois ans. De plus, il est étendu à un plus grand nombre de bénéficiaires. Réservé auparavant aux personnes effectuant des travaux dans leur habitation principale, il concernera dorénavant aussi les propriétaires bailleurs domiciliés en France, qui effectuent leurs travaux dans des logements achevés depuis plus de 2 ans qu’ils loueront à usage d’habitation principale pendant 5 ans.

Autre bonne nouvelle, des dépenses comme les frais de main d’œuvre pourront désormais être éligibles au crédit d’impôt pour les travaux d’isolation thermique des parois opaques (plancher sur sous-sol, toiture-terrasse, mur extérieur…). Ce qui est déjà le cas de nombreux prêts travaux spécifiques qui couvrent aussi les frais induits par l’installation d’équipements plus économes en énergie. A l’inverse, les dépenses concernant chaudières à basse température et pompes à chaleur air/air ne figurent plus parmi les travaux bénéficiant du crédit d’impôt.

Mieux, si vous décidez volontairement d’effectuer un diagnostic de performance énergétique (DPE) sur votre logement, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt de l’ordre de 50% sur les dépenses engagées pour le DPE. Attention, la facture doit préciser qu’il s’agit bien d’une volonté de votre part et non d’un DPE obligatoire. Une étendue du crédit d’impôt appréciable puisqu’il est souvent utile d’effectuer un DPE pour estimer quels travaux seront profitables en terme d’économie d’énergie avant de rechercher le crédit travaux écologique le plus adéquate.

Ce qu’il faut savoir, c’est que contrairement à une réduction d’impôt, le crédit d’impôt permet à celui qui en bénéficie, d’être remboursé s’il est supérieur à son impôt dû. Ainsi si vous devez 500 € d’impôts sur le revenu au trésor public et que vos travaux vous permettent de réaliser un crédit d’impôt de 700 €, vous ne paierez rien mais en plus on vous versera la différence (soit 200 €).

Une aide fiscale cumulable avec toutes sortes de prêt travaux écologiques pour un maximum de financement à moindre coût.

About the Author

admin

View Posts →